Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Santé et bien-être

InfoNaturel.ca, vivre mieux, être mieux...

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

LE TEMPS DES FÊTES… PAS TOUJOURS UNE FÊTE POUR NOTRE FOIE!

Par Lise Guénette, naturopathe

 

Un autre morceau de tourtière? Encore un peu de dinde? Hé! Ton verre est encore vide! T’as gardé de la place pour le dessert, j’espère? L’ambiance aidant, comment ne pas se permettre quelques entorses diététiques.

LE FOIE

Silencieux, fidèle au poste et travaillant, le foie ne bat pas, ne bouge pas et son travail passe presque inaperçu. Son bien-être, et le nôtre, dépendent en grande partie d’une digestion adéquate. Pour éviter les barrages routiers, nous pouvons prendre un taxi ou téléphoner à Nez-Rouge. Mais au niveau métabolique, le foie est un barrage que nous ne pouvons contourner. Les abus d’alcool et de nourriture peuvent lui rendre le travail difficile.

Attention à notre foie à noel

L’EUPHORIE DU TEMPS DES FÊTES ET L’ALCOOL

L’alcool ingéré est rapidement absorbé par l’estomac (30%) et l’intestin grêle (60%). Le 10% qui reste est excrété par les reins, la peau, les poumons, et c’est lui qui fait réagir l’alcootest. Même si l’on crie à l’injustice, saviez-vous que la femme est plus vulnérable que l’homme face à l’alcool? C’est une question de volume corporel et de cellules adipeuses.

Le foie et le cerveau sont les premiers organes qui trinquent et qui sont affectés par les effets toxiques d’un abus d’alcool. L’alcool est déshydratant, ce qui accentue les malaises digestifs et les maux de tête. Il est donc fortement suggéré de boire beaucoup d’eau avec l’alcool : deux verres d’eau par verre d’alcool. Cela ne réduit pas les effets de l’alcool, mais les malaises reliés à une déshydratation de l’organisme. Il est aussi préférable de limiter la consommation de grignotines salées avec l’alcool. C’est connu, les aliments salés accélèrent le processus de déshydratation. Choisissez plutôt des crudités avec une trempette ou du fromage. Évitez aussi de prendre des médicaments avec l’alcool. Même une simple aspirine peut être dommageable, car elle augmente la concentration d’alcool dans le sang et agresse le foie. Il est recommandé d’attendre quatre heures après la prise d’alcool avant de prendre un médicament. Les joyeux repas du temps des fêtes ne doivent pas nous empêcher de poser les « gestes-santé » qui nous aideront à mieux traverser cette période de festivités.

LES INCONTOURNABLES PLANTES AMÈRES

Les médecins européens recommandent depuis longtemps les plantes amères pour soigner les troubles d’origine hépatique et biliaire. Les substances amères de certaines plantes stimulent les cellules glandulaires des organes digestifs. Elles accélèrent l’évacuation gastrique, favorisent les sécrétions enzymatiques et l’élimination biliaire tout en stimulant le péristaltisme intestinal. Lorsque le métabolisme digestif et le travail hépatique sont facilités, les dérangements digestifs sont grandement réduits. Reflux, nausée, indigestion, ballonnements, maux de tête peuvent être évités.

L’ARTICHAUT, LE BOLDO, LE CHARDON-MARIE, LE PISSENLIT, LE RADIS NOIR sont des plantes amères reconnues par la Commission E pour leurs effets médicinaux sur le système digestif. Créée en 1978, en Allemagne, et composée de médecins, de pharmaciens, de pharmacologues et de toxicologues, la Commission E a effectué des recherches sur plus de 300 plantes médicinales et a approuvé ou rejeté leur utilisation selon que les plantes répondaient à des critères de sécurité absolue et d’efficacité raisonnable. À travers le monde, la Commission E est un outil de références utilisé par les médecins et les pharmaciens pour la prescription des plantes médicinales.

L’ARTICHAUT possède un profil phytopharmacologique intéressant. On retrouve des feuilles d’artichaut dans la plupart des formules qui visent à soulager les troubles digestifs et hépatiques. Cette plante médicinale est depuis longtemps utilisée pour stimuler le foie et la vésicule biliaire, réduire les symptômes désagréables d’un lendemain de veille, communément appelé « gueule de bois », de même que pour abaisser les taux de cholestérol. On lui accorde aussi des propriétés antiémétiques, antispasmodiques et carminatives, qui en font une plante très appréciée des personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable. La cynarine, un des ingrédients actifs de l’artichaut, possède une action antitoxique remarquable sur le foie; elle est particulièrement efficace pour diminuer les nausées et les ballonnements, et pour soulager la sensation de lourdeur et de lenteur qui persiste après les repas.

LE BOLDO possède des propriétés cholérétiques et cholagogues. On l’emploie pour soulager les troubles hépatobiliaires et la constipation. Cette plante fort intéressante est, la plupart du temps, utilisée avec d’autres plantes. Le boldo favorise la production de sucs gastriques, ce qui aide à diminuer les ballonnements.

LE CHARDON-MARIE est une plante tonique pour le foie, qui possède une action anti-hépatotoxique et antioxydante des plus puissantes. La silymarine est la substance active responsable des effets thérapeutiques du chardon-marie. La silymarine est reconnue pour protéger les cellules hépatiques en augmentant la capacité de détoxication du foie et en diminuant l’inflammation. Elle agit en stoppant le processus de dégénérescence des cellules du foie. Les personnes qui prennent tous les jours des médicaments, qui consomment régulièrement de l’alcool, qui travaillent dans un environnement pollué, qui souffrent de nausée, de migraine, de calculs biliaires, d’hépatite, de jaunisse ou de cirrhose, auraient avantage à utiliser le chardon-marie pour protéger leur foie. En vacances, le chardon-marie devrait toujours vous accompagner, car il est recommandé pour soigner les intoxications alimentaires. Comme l’artichaut, le chardon-marie stimule le foie et favorise la circulation de la bile.

LE PISSENLIT est lui aussi utilisé pour soulager les problèmes digestifs. Pour une action sur la sphère hépatique et biliaire, les racines de pissenlit sont plus efficaces que les feuilles, qui possèdent des propriétés diurétiques et contribuent à prévenir les calculs rénaux. Les effets du pissenlit se font sentir en profondeur sur la digestion et les voies urinaires. Fait intéressant, sa forte concentration en potassium contrebalance son action diurétique. Il favorise l’élimination de l’acide urique, ce qui le rend précieux pour combattre les douleurs articulaires et la goutte. Au niveau sanguin, il facilite l’élimination des toxines, améliorant ainsi de nombreux problèmes de peau. Sa teneur en inuline en fait une plante de choix pour tonifier le pancréas, améliorer l’état des personnes hypoglycémiques et prédiabétiques en les aidant à régulariser leur glycémie. Associé à une formule de plantes amères, le pissenlit mérite une place de choix pour favoriser la digestion et réduire la rétention d’eau.

LE RADIS NOIR est appelé le grand « draineur » du foie et de la vésicule biliaire. On l’utilise souvent dans le cadre d’une cure de détoxication. Tous les radis, qu’ils soient blancs, rouges ou noirs, possèdent plus ou moins les mêmes propriétés, mais c’est le radis noir qui est utilisé pour ses propriétés médicinales. Comme le radis noir stimule la circulation de la bile, si vous avez subi l’ablation de la vésicule biliaire ou êtes sujet à la diarrhée, il serait préférable de ne pas prendre d’extrait de radis noir seul, mais de choisir une formule de plantes amères.

UN PEU DE PRÉVENTION NE NUIT PAS À LA FÊTE, BIEN AU CONTRAIRE!

N’attendez pas d’être malade ou que ça fasse mal pour agir, optez pour la prévention. En utilisant les plantes amères, avant et/ou après un repas qui sort de l’ordinaire et en buvant beaucoup d’eau avec l’alcool, votre foie effectuera mieux les nombreuses tâches qui lui incombent et votre système immunitaire en sortira moins affaibli. Pas besoin non plus de vous lancer dans la confection de « potions digestives », il existe sur le marché des formules qui regroupent les principales plantes amères énumérées plus haut. Les abus alimentaires et l’alcool peuvent générés des reflux gastriques et des brûlures d’estomac. En plus des plantes amères, voici deux « trucs de grandmère » pour calmer rapidement les reflux et les brûlements.

L’ORME ROUGE en poudre apaise efficacement les irritations des voies digestives (oesophage, estomac, duodénum). Sans danger, douce et émolliente,

son action est immédiate. Il s’agit de mêler 1 c. à thé (5 ml) d’orme rouge en poudre dans un verre d’eau et de boire lentement. Ne pas chauffer. Pour faciliter la digestion, les eaux minérales gazeuses sont très populaires. Bien que l’eau de Vichy Célestins ne fournisse pas autant de bulles que les autres eaux minérales, ses propriétés digestives sont incontestables… parole de grand-mère!

PRÉCAUTIONS

Le chardon-marie est la plante médicinale la plus sécuritaire. Nous pouvons tous profiter de ses vertus thérapeutiques. L’artichaut, le boldo, le pissenlit et le radis noir doivent être pris sous surveillance en cas de calculs biliaires et sont contre-indiqués en cas d’obstruction des voies biliaires. Bien des mythes et de fausses peurs circulent au sujet des plantes médicinales et de leurs interactions. Toutes proportions gardées, les effets indésirables graves consécutifs à la consommation de produits naturels sont beaucoup moins nombreux que ceux associés aux médicaments. Bien utilisés, les produits de santé naturels peuvent vous aider à maintenir et à améliorer votre santé. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de naturopathes diplômés compétents.

La période du temps des Fêtes est propice aux abus alimentaires, mais retenez que si votre digestion est généralement lente et laborieuse, ce sont les PLANTES AMÈRES qui sont les amies de votre foie et de votre digestion.

Par: Lise Guenette

www.InfoNaturel.ca le 8 décembre 2013 - Naturel

 

Références

Compendium, La Clef des Champs

Des Plantes pour votre Santé, Dr E. Schneider

Herbal Medicines, Newall, Anderson and Phillipson, The Pharmaceutical Press

Association des naturopathes agréés du Québec

 

 

« Retour

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.