Publicités Google et BiokPlus, Les renseignements diffusés sur InfoNaturel ont pour seul but de fournir de l’information aux visiteurs du site.

Voyages et Loisirs

Préparez vous, Rêves ou réalité...

A-   A+   Envoyer cette page à un ami

Le secret le mieux gardé sur le mal des transports

 

Par Sylvie Rousseau, Naturopathe, ND.A., naturopathe agréée

Certaines personnes peuvent difficilement supporter les déplacements lors de voyage en avion, en bateau, en auto ou en train. Cela provoque chez ces derniers un problème communément appelé le mal des transports ou encore cinétose. Les femmes, les personnes âgées et les enfants sont les plus souvent touchés.

À la différence du décalage horaire qui est un problème se présentant après un déplacement, le mal des transports peut rendre la vie misérable à la personne atteinte dès le début du voyage et pendant toute la durée de celui-ci.

mal des transports

Les symptômes peuvent varier de la simple nausée à une propension à faire des migraines, des étourdissements et des vomissements. De plus, la personne peut souffrir de fatigue, de perte d'appétit, de pâleur, de détresse et peut même avoir de la difficulté à respirer. Souvent, une salivation et une transpiration excessive se superposent à cet état débilitant. Certains facteurs initiateurs ont été identifiés dans ce problème de santé dont l'anxiété, une suralimentation et une mauvaise ventilation. Parfois une sensibilité à réagir à des bruits, des images ou des odeurs fortes peuvent déclencher une crise.

Le processus en cours

Dans les circonstances normales, le cerveau s'en remet à trois systèmes sensoriels pour maintenir son orientation spatiale, le système vestibulaire (l'oreille interne), le système visuel (les yeux) et le système somato-sensoriel (l'information vient des récepteurs de la peau et des muscles). Ces trois systèmes interagissent pour donner une information complète au cerveau de l'orientation spatiale. Quand les étourdissements apparaissent comme lors de mal des transports, c'est qu'il y a un conflit entre le signal envoyé au cerveau par le système vestibulaire et les autres systèmes d'équilibre du corps. Cela peut se produire lorsque des mouvements importants et chaotiques se produisent comme en avion ou en bateau par exemple.

On dit souvent en naturopathie, que la nausée est un signe d'un foie congestionné. Or, l'explication pour le moins novatrice d'un chiropraticien de la Rive-Sud de Montréal, Martin Gagnon, qui a été impliqué dans la recherche sur le mal des transports au ministère de la Défense et à l'Agence spatiale européenne vient appuyer cette thèse. Il affirme que l'appareil vestibulaire joue un rôle de premier plan pour détecter nos toxines internes. Il indique que l'un des premiers symptômes de l'intoxication est d'ailleurs un étourdissement. De plus, le vomissement est une façon pour le corps d'éliminer ses toxines. À la lumière de cette révélation, on peut comprendre que la réaction de nausée et de vomissements soit facilement déclenchée lors d'un déplacement pour une personne ayant un foie surchargé puisque l'appareil vestibulaire est alors en déséquilibre.

Prévention de base

On dit que la prévention est la meilleure arme contre cette affection, car il semble qu'une fois que les nausées et les étourdissements sont enclenchés, il est beaucoup plus difficile de renverser la vapeur.

Un moyen simple pour prévenir est de pouvoir choisir sa place lors d'un voyage. Par exemple, lors d'un voyage en bateau, on choisira une cabine le plus près du milieu, car on sera moins sujet aux extrêmes variations d'élévation causées par les vagues. En avion, on suggère de s'asseoir le plus près de l'aile, alors que dans un train, on devrait s'assoir à coté d'une fenêtre et faire face à l'avant. Finalement en voiture, il est préférable de conduire ou de s'asseoir dans le siège du passager avant.

On doit fixer l'horizon ou un point fixe au loin et éviter de détourner le regard rapidement. On peut aussi éliminer les signaux visuels en fermant les yeux, cela coupe les signaux conflictuels qui se rendent au cerveau. La personne devrait éviter de lire pendant le déplacement et garder la tête immobile appuyée. Respirer profondément et prendre de l'air frais aide à mieux oxygéner le cerveau.

Du coté alimentaire, on doit éviter les mets épicés, l'alcool et la cigarette. Cela peut perturber le fonctionnement délicat à l'intérieur de l'oreille interne. Pour éviter les difficultés digestives, il est important de ne pas manger gras, salé ou sucré avant et pendant le voyage. Il est préférable de manger plusieurs petits repas tout au long de la journée pour s'assurer que l'estomac ne soit jamais vide.

Lorsque les symptômes apparaissent, on peut exercer une pression ou frotter les poignets à peu près à trois doigts de largeur de la ligne qui sépare la main du bras. En massant ce point d'acupuncture, on peut arriver à faire avorter une crise.

Quelques solutions naturelles

Même si certains médicaments utilisés pour le mal des transports dont le gravol sont plutôt efficaces, il faut savoir que ces médicaments peuvent causer de la somnolence et certains effets secondaires. Mais le point le plus important, c'est qu'ils ne règlent pas le problème sous-jacent, soit la congestion du foie.

Il sera plus utile d'entreprendre une cure de détoxication avant même la planification d'un voyage. Certains nutriments peuvent être d'un grand secours dans une telle démarche. Le chardon-marie, le curcuma, la N-acetyl-cystéine, les facteurs lipotropiques et le charbon végétal activé sont quelques-uns des nutriments qu'un naturopathe agréé recommandera.

Pendant le voyage, le magnésium peut être utilisé pour tonifier les nerfs et la vitamine B6 pour réduire les nausées. L'extrait de gingembre est aussi un traitement efficace pour les nausées et l'estomac fragile. On peut en prendre aux trois heures en commençant une heure avant le départ et pendant tout le voyage. Également, une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée sous la langue calme l'estomac, prévient la nausée et le mal des transports.

Certains médicaments homéopathiques peuvent être d'un bon secours en symptomatique dont Cocculus indicus 7CH pour les étourdissements, Tabacum 7CH pour les nausées sévères, Petroleum 7CH lors de douleurs à l'estomac et Nux Vomica 7CH en cas d'irritabilité. En prévention, on prend 3 granules, 3 fois par jour. En début de symptômes, on répète la dose de base aux quinze minutes pour trois doses et après à toutes les deux heures jusqu'à disparition des symptômes.

Pour profiter au maximum d'un voyage, gardez en mémoire qu'une cure pour le foie vous sera grandement utile.

Références :

1. BALCH Phyllis A CNC, BALCH James F., Prescription for nutritionnal healing, Avery publishing, 3rd edition, 2000.

2. http://auto.cyberpresse.ca/actualites/201109/12/01-4435165-comment-vaincre-le-mal-des-transports-.php

3. http://sante.canoe.ca/condition_info_details.asp?disease_id=183&rot=4

4. RONA Zoltan MD, MSc, Encyclopedia of natural healing, Alive books, 1997.

 

Sylvie Rousseau, Naturopathe, ND.A.|  InfoNaturel.ca | Le secret le mieux gardé sur le mal des transports

Le 16 avrilr 2012 | Consultez mon profil pour plus d' information. ou mon site web

 

 

 

« Retour

Les contenus diffusés sur InfoNaturel  sont informatifs et ne constituent aucunement une recommandation de traitement préventif ou curatif, ordonnance ou diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. L'information ne représente pas un avis médical et ne vise pas à remplacer l'avis d'un professionnel qualifié ou à s'y substituer.

En cas de malaise ou de maladie, consultez un professionnel de la santé reconnu.

Avant de consulter ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l'avis de désengagement de responsabilité et vous êtes en accord avec ses modalités. Si vous n'y consentez pas, cliquez ici
La reproduction des textes est permise mais vous devez inscrire la mention : Extrait du site www.InfoNaturel.ca , la reproduction d'images, des vidéos et trame audio est strictement interdite.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.